animaux animaux

animaux

Les chats de l’île de la Réunion en danger !






One Voice a reçu un appel au secours de la part des défenseurs des animaux de la Réunion suite à la découverte de deux chats, un hameçon accroché dans la gueule… De nombreux autres sont encore en danger. Maltraitance, cruauté ou négligence des pêcheurs, cette affaire rappelle le triste sort qui attend nos compagnons outre-mer.

C’est sur la plage de Sainte Marie, où il existe une importante population de chats errants, que ces deux chats ont été trouvés fin mai. L’un avait un hameçon qui lui transperçait la joue, l’autre en avait un planté dans le palais … Ils ont été emmenés en urgence chez un vétérinaire qui a pu extraire les hameçons sous anesthésie générale. D’autres chats « hameçonnés » ont été repérés mais n’ont pas pu être capturé jusqu’à présent, malgré les efforts assidus des associations locales.

Cet évènement a dans un premier temps remémoré à tous le cauchemar des animaux appâts pour la pêche aux requins – affaire dans le cadre de laquelle One Voice avait porté plainte et sollicité avec succès le préfet de l’époque pour qu’il intervienne. Mais la taille des hameçons, ainsi que leur positionnement, ne sont pas compatibles avec l’hypothèse de chats destinés à servir d’appât. Deux autres explications demeurent plausibles : l’acte de cruauté – il semblerait que certains jouent à attirer les chats avec un morceau de poisson accroché à un hameçon… – et la négligence des pêcheurs, qui laissent traîner hameçons et résidus de leur pêche, ce qui est dangereux non seulement pour les chats, mais également pour l’ensemble des usagers du port !

La situation des deux chats n’est pas la même. En effet, d’après les vétérinaires qui les ont examinés, l’hameçon qui était planté dans le palais du second chat a difficilement pu s’y placer par accident. L’os du palais est très dur et l’hameçon ressortait près de la truffe ! Un chat n’aurait pas la force permettant de l’y enfoncer, même paniqué par la douleur. Pour l’autre chat, la thèse de l’accident reste plausible…

L’histoire de ces deux chats n’est malheureusement pas un cas isolé. La situation des chats de la Réunion est particulièrement dramatique. Sainte Marie serait ainsi devenue malgré elle un lieu « réputé » pour l’abandon des chats devenus encombrants, malgré – ou à cause de ? – la polémique toujours d’actualité concernant leur utilisation potentielle comme appâts. Ces chats qui ne sont pas stérilisés, se multiplient et sont ainsi toujours plus nombreux à souffrir de la faim et du manque de soins malgré les efforts des protecteurs des animaux. Les pêcheurs ont beau dire qu’ils apprécient (!) leur présence car ils éloignent les rats, ça n’est pas les quelques bouts de poissons piégés – volontairement ou non – avec des hameçons qui rendent leur quotidien plus facile…

Tandis que l’enquête continue et que les opérations de captures et stérilisations sont mises en place, One Voice va porter plainte contre X pour acte de cruauté. Les temps doivent changer, les animaux doivent être respectés ! Pour les chats, les combats à mener sont multiples car s’il est évident qu’ils doivent être mieux protégés, il reste un important travail à effectuer en termes de sensibilisation pour la cause des chats sans abri et de lutte contre les abandons et pour la stérilisation !

Source : One Voice

25/07/2012



Marquer et partager

Dans la même thématique

animaux
animaux   25 Juillet 2012

Les chats de l’île de la Réunion en danger !

One Voice a reçu un appel au secours de la part des défenseurs des animaux de la Réunion suite à la découverte de deux chats, un hameçon accroché dans la gueule… De nombreux autres sont encore en danger. Maltraitance, cruauté ou négligence des pêcheurs, cette affaire rappelle le triste sort qui attend nos compagnons outre-mer.

            animaux

animaux   25 Juillet 2012

Chasse aux trophées : de la polémique au scandale

L’accident de Juan Carlos au cours d’une chasse à l’éléphant au début de l’année a relancé la polémique de la chasse aux trophées, pratiquée dans certains pays d’Afrique, sous couvert de gestion des populations.

            animaux

animaux