animaux animaux

animaux

Le médiateur européen ordonne une enquête sur le rapport de la Commission européenne sur l’expérimentation sur les singes






Le médiateur européen a ordonné une enquête sur un rapport de la Commission européenne sur les expériences menées sur les primates (singes), selon une lettre adressée à la Coalition européenne pour l'abolition de l'expérimentation animale le 28 janvier 2010. L'enquête résulte d'une plainte de la Coalition européenne, représentée par GAIA en Belgique. La plainte écrite compte plus de 26 pages. La Commission devra maintenant s'expliquer sur la composition "très unilatérale et partiale" du groupe scientifique qui a rédigé le rapport. La Commission doit aussi se justifier d'avoir ignoré, une montagne de preuves scientifiques qui remettent fortement en question l'expérimentation sur les singes, et d'avoir tout à fait ignoré les alternatives existantes.

Le rapport sur les expérimentations menées sur les singes, rédigé pour le compte de la Commission européenne, est un élément politiquement influent dans la discussion qui entoure la révision de la directive de l'UE pour la protection des animaux de laboratoire. La nouvelle législation sera un compromis entre le Parlement européen, la Commission européenne et le Conseil des Ministres de l'UE, qui devrait bientôt prendre position.

A la demande de la Commission européenne, le Comité scientifique sur la santé et les risques scientifiques (SCHER) devait examiner les alternatives aux expériences sur les singes. Mais dans son rapport, le SCHER autorise les expériences sur les singes à presque toutes les fins imaginables, et ne tient quasiment pas compte des connaissances scientifiques sur les alternatives existantes. Au contraire, le rapport minimise fortement la valeur des alternatives et ne contient aucune recommandation pour arriver progressivement à mettre fin aux expériences sur les primates.

La Coalition européenne reproche au groupe de travail qui s'est penché sur les alternatives d'avoir manqué de suffisamment d'expertise en la matière. En effet, seul un membre du groupe de travail avait une connaissance - limitée - des alternatives à l'utilisation des singes. Tous les autres membres étaient des chercheurs qui effectuent des expériences sur les animaux. La Commission européenne avait refusé de communiquer les noms de ces scientifiques. De plus, elle prétend qu'il n'est pas opportun que siègent dans un tel groupe de travail des scientifiques ayant des liens avec des institutions en faveur des alternatives sans primates - y compris son propre Centre européen pour la validations des méthodes alternatives (ECVAM) - tandis que ce problème ne se posait pas dans le cas de chercheurs qui effectuent des expériences sur les animaux.

La groupe de travail de la Commission a ignoré une montagne de preuves scientifiques apportées par la Coalition européenne et d'autres organisations, mettant fortement en doute l'efficacité des expériences sur les singes, y compris pour la recherche sur le SIDA, les accidents vasculaires cérébraux (AVC), la malaria et la maladie de Parkinson. Aucun des 85 (ou plus) des candidats-vaccins pour le SIDA ayant fait leurs preuves chez les singes n'ont marché chez les patients humains. Plus de 1000 médicaments potentiels pour protéger des AVC ont été testés sur les animaux, mais pas un seul des 150 qui ont atteint le stade du traitement clinique des êtres humains n'a été couronné de succès.

La vaste quantité d'arguments en faveur des alternatives à l'expérimentation sur les singes soit n'a pas été retenue, soit a été traitée superficiellement par le groupe de travail de la Commission.

Source : GAIA

09/02/2010



Marquer et partager

Dans la même thématique

animaux
animaux   25 Juillet 2012

Les chats de l’île de la Réunion en danger !

One Voice a reçu un appel au secours de la part des défenseurs des animaux de la Réunion suite à la découverte de deux chats, un hameçon accroché dans la gueule… De nombreux autres sont encore en danger. Maltraitance, cruauté ou négligence des pêcheurs, cette affaire rappelle le triste sort qui attend nos compagnons outre-mer.

            animaux

animaux   25 Juillet 2012

Chasse aux trophées : de la polémique au scandale

L’accident de Juan Carlos au cours d’une chasse à l’éléphant au début de l’année a relancé la polémique de la chasse aux trophées, pratiquée dans certains pays d’Afrique, sous couvert de gestion des populations.

            animaux

animaux